CONTRIBUTION A L'ÉTUDE DES PROPRIETES DE RETENTION EN EAU DES MATERIAUX TOURBEUX - INSU - Institut national des sciences de l'Univers Access content directly
Conference Papers Year : 2017

Contribution to the study of the water retention properties of peat materials

CONTRIBUTION A L'ÉTUDE DES PROPRIETES DE RETENTION EN EAU DES MATERIAUX TOURBEUX

Abstract

Peatlands are wetland characterized by organic matter accumulation caused by: a positive water balance of the environment, a net production higher than organic matter decomposition, the high water holding capacity, peat being an organic material that contains over than 90% water and intrinsic porosity can make a high storage capacity of water retention. To better understand the water function of these peat environments, several peat samples were collected from four peat sites in France. The results show that the volumetric water contents θ (h) at the different potential values (h) are variable within the same site and between different sites as a function of depth. This variation in water content can be explained first by the degree of decomposition, where the peat at depth is more decomposed and more compact than at the surface. This difference in peat decomposition led to higher bulk density values at depth. The morphological characteristics of the peat (its compressibility, its degree of decomposition) explain the variation of the hydraulic conductivity K (h), higher in surface than in depth.
Les tourbières sont des milieux humides caractérisées par l'accumulation de la matière organique produite par un bilan hydrique positif du milieu, et une accumulation de la biomasse végétale produite chaque année par la photosynthèse plus qu'elle ne se décompose, et une capacité de stockage en eau élevée. Pour mieux comprendre le fonctionnement hydrique de ces milieux tourbeux, plusieurs échantillons de tourbe ont été prélevés dans quatre sites de tourbière en France. Les résultats montrent que les teneurs en eau volumiques θ(h) aux différentes valeurs de potentiel (h) sont variables au sein d'un même site et entre sites différents en fonction de la profondeur. Cette variation de teneur en eau pour s'explique en premier lieu par le degré de décomposition, où la tourbe en profondeur est plus décomposée et plus compacte qu'en surface. Cette différence de décomposition de la tourbe a conduit à des valeurs de densité apparente plus élevées en profondeur. Les caractéristiques morphologiques de la tourbe (sa compressibilité, son degré de décomposition) expliquent la variation de la conductivité hydraulique K(h), plus élevée en surface qu'en profondeur.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article GFHN 2017-Oral.pdf (326.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

insu-02081341 , version 1 (27-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : insu-02081341 , version 1

Cite

Hassan Al Majou, Fatima Laggoun-Défarge, Sébastien Gogo, Ary Bruand. CONTRIBUTION A L'ÉTUDE DES PROPRIETES DE RETENTION EN EAU DES MATERIAUX TOURBEUX. Les 41èmes Journées scientifiques du GFHN, Jan 2017, St Michel l'Observatoire, France. 6 p. ⟨insu-02081341⟩
99 View
175 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More