Le massif du Lévézou : une suture varisque dans le Massif Central ? - INSU - Institut national des sciences de l'Univers Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Le massif du Lévézou : une suture varisque dans le Massif Central ?

Caroline Lotout
Pavel Pitra
Marc Poujol
Gilles Ruffet
Ermete Tondella
  • Function : Author

Abstract

La chaîne Varisque est classiquement interprétée comme le résultat d’une subduction océanique suivie d’une collision continentale de type himalayen. Les reliques d’éclogites et d’ophiolites, souvent regroupées dans le Groupe Leptyno-Amphibolique (GLA), représentent les traces de l’océan subducté. Le GLA sépare donc des continents (ou leurs fragments) différents (p.ex. Gondwana, Armorica). Dans le Lévézou (sud du Massif Central) le GLA sépare des roches supposées appartenir à l’unité des gneiss inférieurs (i.e. Gondwana) de l’unité des gneiss supérieurs (i.e. Armorica). L’ensemble est intrudé, de part et d’autre du GLA, par des granites déformés (type « Pinet ») interprétés comme syntectoniques de la collision varisque. Nos données structurales, pétrologiques et géochronologiques sur ce massif contredisent cette interprétation. Le caractère porphyrique de l’orthogneiss du Pinet et la présence de deux déformations superposées sont incompatibles avec une mise en place syntectonique et le développement de structures cogénétiques de type C/S, tel que décrit précédemment. D’autre part, le développement de paragenèses métamorphiques (p.ex. remplacement de la cordiérite magmatique par des paragenèses à disthène-phengite-grenat) suggère que l’orthogneiss a subi un métamorphisme de haute pression. La mise en place des protolithes des orthogneiss dans les différentes unités est contrainte à 469,8  1,6 Ma et 467,4  5,0 Ma (U/Pb sur zircons par LA-ICP-MS). Les âges Ar/Ar sur muscovites indiquent une déformation et un refroidissement vers 340 Ma. Enfin, à l’échelle du massif du Lévézou, les granitoïdes (y inclus l’orthogneiss du Pinet) situés de part et d’autre du GLA présentent des textures, des âges et des compositions chimiques identiques. Ils témoignent de la fusion d’une même source et d’un socle identique de part et d’autre de la suture, impliquant un domaine océanique initialement très restreint de type bassin arrière-arc

Domains

Earth Sciences
No file

Dates and versions

insu-01080774 , version 1 (06-11-2014)

Identifiers

  • HAL Id : insu-01080774 , version 1

Cite

Caroline Lotout, Pavel Pitra, Marc Poujol, Gilles Ruffet, Ermete Tondella, et al.. Le massif du Lévézou : une suture varisque dans le Massif Central ?. 24 ème Réunion des sciences de la Terre 2014, Oct 2014, Pau, France. pp.183. ⟨insu-01080774⟩
237 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More