Impact morphologique et hydrodynamique d’une période de forte énergie sur le domaine intertidal d’une plage de baie et de trois plages de poche mésotidales en milieu semi-abrité : exemple de la tempête Xynthia en presqu’île de Rhuys (France) - INSU - Institut national des sciences de l'Univers Access content directly
Journal Articles Géomorphologie : relief, processus, environnement Year : 2014

Morphologic and hydrodynamic impact of a period of high energy in the intertidal section of an embayed beach and in three mesotidal semi-sheltered pocket beaches: example of the Xynthia storm in the Rhuys peninsula (France)

Impact morphologique et hydrodynamique d’une période de forte énergie sur le domaine intertidal d’une plage de baie et de trois plages de poche mésotidales en milieu semi-abrité : exemple de la tempête Xynthia en presqu’île de Rhuys (France)

Abstract

From experimental topographic and hydrodynamic data, this paper highlights the principal morphological and volumetric variations in four semi-sheltered closely spaced pocket beaches along the southern shoreface of Rhuys Peninsula (South Britanny, France), during a period of high energy, culminating in Storm Xynthia. These four beaches are subjected to a mixed hydrodynamic regime, with a mesotidal range. In the western part of Rhuys Peninsula, three beaches adjacent to each other are oriented north-west/south-east while in the eastern part, an embayed beach, larger in size, exhibits a more variable shoreline geometry and is more exposed to an oceanic wave climate. Along this latter beach, during the storm, three currentmeters comprising wave gauges were deployed (at the two ends and in the centre of the bay) in the lower intertidal area. Results show that tidal currents are more forced in direction than in intensity and an important storm surge is measured (0.5-0.63 m). This leads to significant overwash or erosion of the foredune depending on its morphology. Topographic surveys, carried out within 24 hours, highlight a substantial erosion rate exceeding 5.5% of the initial sediment budget. During this period of high energy culminating in the storm, the embayed beach profiles underwent a total loss up to 10% of their sediment budget. On the contrary, the three western pocket beaches accreted to about +2% of their initial sediment budget. It clearly appears that such an energetic event does not lead to a widespread erosion of all the beaches of Rhuys Peninsula. The intertidal morphology and the local subtidal morphobathymetric context govern the sedimentary exchanges, promoting storage or by-pass of sediment between these two sections in topographic incisions. Thus, along this shoreface, each sandy system adopts a single morphodynamic signature in response to an energetic event.
À partir de mesures expérimentales topographiques et hydrodynamiques in situ, cet article présente les principaux résultats des variations morphologiques et volumétriques de quatre plages de poche, espacées de quelques kilomètres le long du littoral méridional semi-abrité de la presqu’île de Rhuys (Bretagne sud, France), au passage d’une période de forte énergie finissant par un évènement tempétueux exceptionnel : la tempête Xynthia. Ces quatre plages sont soumises à un régime hydrodynamique mixte, à marnage mésotidal. À l’ouest de la presqu’île de Rhuys, trois plages adjacentes sont orientées nord-ouest/sud-est alors qu’au sud-ouest, une plage de baie de plus grande dimension présente une orientation plus variable et une exposition plus prononcée. Au passage de la tempête, trois courantomètre-houlographes étaient disposés aux extrémités et au centre de la baie, sur le domaine intertidal inférieur de cette dernière. Le passage de la tempête a contraint davantage les courants en direction qu’en intensité. Une surcote significative est observée (0,5-0,63 m). Cette surcote entraîne une importante submersion marine de la crête du front dunaire, lorsque celui-ci est bas, ou une importante érosion et un recul de celui-ci lorsqu’il est taillé en falaise verticale. Les levés topographiques, espacés de 24 heures, effectués au passage de la tempête mettent en évidence une importante érosion et une perte significative jusqu’à 5,5 % du budget sédimentaire initial. Pendant cette période de forte énergie, qui a fini par la tempête Xynthia, l’ensemble des levés topographiques souligne une perte conséquente de plus de 10 % du volume total de sédiment. Au contraire, les plages de poche situées à l’ouest de la presqu’île de Rhuys enregistrent un gain de volume sédimentaire de l’ordre de 2 % du volume initial. Il apparaît clairement que l’impact d’un tel évènement n’engendre pas systématiquement une érosion sur l’ensemble des systèmes sableux de la presqu’île de Rhuys. La géomorphologie de cette frange littorale ainsi que la nature et la morpho-bathymétrie des domaines intertidaux et subtidaux locaux conditionnent les échanges sédimentaires préférentiels, entre ces deux domaines, en favorisant des zones de by pass et de stockage dans les incisions et les dépressions du substratum. Ainsi, chaque système adopte une signature morphodynamique unique à un évènement énergétique impactant cette portion du littoral sud breton.

Dates and versions

insu-01101348 , version 1 (08-01-2015)

Identifiers

Cite

Alexandre Dubois, David D. Menier, Mouncef Sedrati. Impact morphologique et hydrodynamique d’une période de forte énergie sur le domaine intertidal d’une plage de baie et de trois plages de poche mésotidales en milieu semi-abrité : exemple de la tempête Xynthia en presqu’île de Rhuys (France). Géomorphologie : relief, processus, environnement, 2014, 20 (3), pp.227-242. ⟨10.4000/geomorphologie.10668⟩. ⟨insu-01101348⟩
195 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More